Enseignements Jean-Pascal ANFRAY 2020-2021

Liberté et déterminisme au XVIIe siècle – Jean-Pascal ANFRAY
S1- Résistants – Lundi 14h-16h
La relation la liberté humaine avec la nécessité est une question centrale dans la philosophie du XVIIe siècle, moment privilégié où les diverses questions héritées de l’Antiquité et de la période médiévale se croisent avec de nouvelles questions liées à l’émergence de la science moderne. La liberté n’est plus seulement étudiée sous l’angle des rapports avec les éléments déterminants du choix (jugement pratique, passions) ou selon le point de vue de sa conciliation avec la prédétermination par la science et la providence divines. Elle est encore abordée dans son rapport à la causalité physique et au mécanisme qui régit le monde matériel. La controverse entre Hobbes et Bramhall constituera le point de départ d’un parcours qui conduira jusqu’à Leibniz en passant par Descartes et Spinoza.

Sur la quantité chez Suárez : matière, étendue et continuité (séminaire doctoral) – Jean-Pascal ANFRAY
S1-S2 – tous les 15 jours
S1 : Jeudi 15h-17h / S2 : Jeudi 16h-18h – salle Pasteur
Première séance S1 : le 24/09 ; première séance S2 : le 21 janvier.
Publiées en 1597 à Salamanque, les Disputationes metaphysicæ de Francisco Suárez contiennent une importante réflexion théorique sur la nature de la substance matérielle qui renouvelle considérablement l’hylémorphisme aristotélicien traditionnel et constitue un pont avec les conceptions modernes. La dispute XL, consacrée à la quantité continue permet d’entrer dans les discussions scolastiques sur le rapport de la matière à l’étendue et à l’impénétrabilité ainsi que sur la composition du continu. Dans le prolongement de l’année précédente, le séminaire poursuit la traduction et le commentaire de cette dispute.

Métaphysiques arabes et latines – Jean-Pascal ANFRAY et Ziad BOU AKL
S2 – Résistants Mardi 14h-16h
Conçu sous forme de doubles séances, le séminaire porte sur cinq questions métaphysiques du moyen âge : l’éternité du monde, l’ontologie du possible, la causalité, l’atomisme et la liberté. Chaque double séance est consacrée à une question que nous abordons parallèlement dans le monde latin et dans le monde arabe, à travers un auteur ou une série d’auteurs, parfois familiers, parfois beaucoup moins connus (Avicenne, Averroès, al-Ghazali, al-Basri, Thomas d’Aquin, Duns Scot, Ockham et Suárez…) en vue d’examiner, au cours de la discussion, les points communs et les divergences entre ces deux traditions philosophiques et théologiques.